Tuesday Aug 09, 2022

Les grands métiers de l’agriculture

métiers de l'agriculture

L’agriculture englobe une longue liste d’occupations qui touchent directement ou indirectement l’exploitation des terres et des animaux de ferme. Trois grandes catégories de métiers agricoles en ressortent.

Les métiers des cultures

Les métiers agraires concernent 2 grandes catégories de cultures. Il s’agit des différentes activités de production végétale et vivrière à grande échelle sur des surfaces considérables : blé, orge, maïs, tournesol, soja… À cela s’ajoutent les productions végétales sur des terrains à surface limités : viticulture, arboriculture, horticulture, etc. Dans tous les cas, le travail est mené de manière organisée, une rangée plus ou moins hiérarchisée de travailleurs est mise à contribution :

  • L’exploitant agricole ou chef d’exploitation agricole mène la politique de production
  • Le chef de culture assiste le chef d’exploitation dans l’organisation des cultures et des techniciens
  • L’ouvrier agricole réalise les différentes tâches sur les terres
  • L’ingénieur agronome qui aide l’exploitant à obtenir le meilleur rendement

Les métiers de la production végétale énumèrent ensuite plusieurs branches de spécialités :

  • Un maraicher spécialiste de la culture des légumes
  • Un arboriculteur qui se charge des arbres fruitiers

Les métiers de l’élevage

En matière de production animale, le même système hiérarchique des intervenants est mis en place : éleveur (également exploitant ou chef d’exploitation agricole), son assistant et l’ouvrier agricole. L’ingénieur agronome, polyvalent, aura aussi sa place dans le cercle. Mais d’autres spécialistes peuvent s’ajouter à la liste, sachant que, compétitivité oblige, les éleveurs auront besoin de spécialités diverses dans l’amélioration de leur rendement.

Ainsi, en matière d’élevage, l’exploitant agricole peut avoir besoin autour de lui de :

  • l’inséminateur ou technicien d’insémination qui gère et planifie la reproduction des bêtes de ferme
  • le conseiller en élevage qui partage son expertise dans l’amélioration de la production, avec prise en compte d’aspects techniques et réglementaires…

Les métiers para-agricoles

En matière d’agriculture, les activités ne se résument pas aux travaux agraires ou d’élevage. Il existe aussi une constellation de métiers dits « para-agricoles » qui concernent des activités parallèles ou complémentaires aux métiers agricoles de base. Cela concerne plusieurs secteurs avec leurs acteurs respectifs :

  • le travail à façon agricole, une prestation extérieure de nature à aider le producteur agricole à maintenir ou à augmenter sa productivité
  • la transformation des produits, pour ne citer que la découpe et la préparation de viandes, la transformation du lait…
  • la production énergétique pour l’élevage ou les cultures
  • l’agritourisme…

Découvrez toutes les informations nécessaires autour des métiers de l’agriculture et de leurs caractéristiques avec Terres et territoires.

Back to Top